Recherche

Domaines de recherche

  • syntaxe positionnelle / occupation de l’après-dernière position (Nachfeld
  • structure informationnelle de l’énoncé et du texte 
  • pragmatique référentielle – cohérence 
  • saillance discursive 
  • argumentation 
  • études contrastives français-allemand

2004. Thèse de doctorat intitulée Les réalisations 'originales' de l'après-dernière position en allemand contemporain. Projection à droite & Adjonction. Université Paris-Sorbonne. Directrice de thèse : Mme le Professeur Martine Dalmas. Cf. résumé de la thèse.pdf - publication en allemand en 2006 (Deutscher Universitäts-Verlag, Wiesbden), Die diskursstrategische Bedeutung des Nachfeldes im Deutschen. Eine Untersuchung anhand politischer Texte der Gegenwartssprache.

2009-2010. Post-Doc : projet de recherche subventionné par la Fondation Alexander von Humboldt (bourse de recherche pour chercheurs expérimentés).

2016. Habilitation à diriger des Recherches. Dossier intitulé Linéarisation et questions de référence en allemand contemporain : études textuelles et argumentatives, sous la direction de Mme le Professeur Martine Dalmas, Université Paris-Sorbonne.
Manuscrit inédit: Les cas de répétition immédiate du nom propre en allemand. Enjeux textuels et argumentatifs en site mono-référentiel. Publication en cours (prévue en 2018), aux éditions Olms, Hildesheim / Zürich / New York.

 

Participation à des projets de recherche

2007-2012. Membre du projet européen EuroGr@mm / ProGr@mm kontrastiv
Participation au projet européen EuroGr@mm / ProGr@mm kontrastiv en tant que membre de l’équipe française, partenaire du projet et dirigée par Mme le Professeur Martine Dalmas. Financé par l’État allemand, ce projet européeninitié par l’Institut für Deutsche Sprache (IDS) de Mannheim reposait sur la collaboration de six universités associées à une équipe de chercheurs de l’IDS : les universités de Naples / Gênes (Italie), Oslo (Norvège), Szeged (Hongrie), Wroclaw (Pologne) et Paris-Sorbonne (France). Rattaché au programme plus général ProGr@mm, ce projet a connu deux phases : la première phase (2007-09) fut consacrée à l’élaboration de modules d’une grammaire scientifique basée sur la grammaire de l’IDS (Zifonun / Hoffmann / Strecker et alii. 1997) et dont la perspective était contrastive. Durant cette première phase, nous avons développé les modules suivants et conçu les exercices contrastifs afférents : Phrasen, Primäre Komponenten des Satzes, Flexionsmorphologie et Wortarten. La seconde phase du projet (2009-12) a vu se poursuivre l’élaboration et la mise en ligne de modules sur fond contrastif : Tempus, Wortstellung et Prosodie. D’un point de vue théorique, les travaux de recherche furent consacrés à un axe thématique commun à toutes les équipes partenaires, celui de la « variation ». Le champ d’étude retenu a essentiellement concerné le début de l’énoncé (Satzanfang), la réflexion s’est appuyée sur un corpus annoté de textes Wikipédia.

2018-2019. Deutsch-Mittelmeerisches Forschungsnetzwerk im Bereich Sprachwissenschaft
(Leitung: Prof. Athina Sioupi, Thessaloniki)

- Forschung: Kooperationen zwischen Sprachwissenschaftler/innen an deutschen und Mittelmeer-Anrainerstaaten; Veranstaltung von gemein­sa­men Workshops usw.
- Lehraktivitäten: Einrichtung internationaler Sommerschulen in Linguistik 


Equipe de rattachement
Depuis le 1er janvier 2014: équipe d'accueil EA 3553, Centre de linguistique en Sorbonne ('Celiso'), Ecole Doctorale V, Sorbonne Université.

Fév. 2011-déc. 2013: CoVariUs - Contextes, Variation, Usages - UMS 3323 "Maison de la Recherche" (Université Paris-Sorbonne)

Adresse

Sorbonne Université - Faculté des Lettres
UFR Etudes germaniques et nordiques
108, boulevard Malesherbes
F-75850 PARIS Cedex 17
France

Contact: helene.vinckel@paris-sorbonne.fr
helene.vinckel@sorbonne-universite.fr